BAN_1/BAN14
Théodore de Banville
Les Cariatides
1842
LIVRE DEUXIÈME
SONGE D'HIVER
I
         Dans nos longs soirs d'hiver, où, chez le bon Armand, 6+6 a
         Dans notre far-niente adorable et charmant 6+6 a
         On oubliait le monde aride, 8 b
         Vous demandiez pourquoi sur mon front fatigué, 6+6 c
5 Au milieu des éclats du rire le plus gai 6+6 c
         Grimaçait toujours une ride. 8 b
         Et moi, j'étais plus triste encor 8 a
         Lorsque, comme en un fleuve d'or, 8 a
         Je remontais dans ma mémoire, 8 b
10 Et que d'un regard triomphant 8 c
         Je revoyais mes jours d'enfant 8 c
         Couler d'émeraude et de moire, 8 b
         Puis engouffrer leurs tristes flots 8 d
         Au fond d'une mer sombre et noire 8 b
15 Avec des bruits et des sanglots. 8 d
         Et je me rappelais cette époque oubliée 6+6 a
         Où l'âme d'une femme, à mon âme liée, 6+6 a
         L'avait brisée avec si peu, 8 b
         Et cette nuit d'angoisse, effarée et vivante, 6+6 c
20 Où sur ma couche, avec des sanglots d'épouvante, 6+6 c
         Je pleurais en suppliant Dieu ! 8 b
         Oh ! Disais-je alors, quoi ! La bouche 8 a
         Qui vous caresse et qui vous touche 8 a
         Avec un délire inouï, 8 b
25 La main frémissante qui presse 8 c
         Les vôtres, les soupirs, l'ivresse, 8 c
         Les yeux éteints qui disent oui, 8 b
         Tout cela, ce n'est qu'un mensonge, 8 d
         Ce n'est qu'un songe évanoui 8 b
30 Qui passe comme un autre songe ! 8 d
         Quoi ! Lorsque je mourrai dans un délire fou, 6+6 a
         Peut-être qu'un autre homme embrassera son cou 6+6 a
         Malgré ses refus hypocrites, 8 b
         Et quand, se souvenant, mon âme gémira, 6+6 c
35 Dans un spasme semblable elle lui redira 6+6 c
         Les choses qu'elle m'avait dites ! » 8 b
         Et sous cet ardent souvenir 8 a
         Du temps qui ne peut revenir 8 a
         Et dont un seul instant vous sèvre, 8 b
40 Je me débattais dans la nuit 8 c
         Comme sous un spectre qu'on fuit 8 c
         Dans les visions de la fièvre ; 8 b
         Puis je m'endormis, terrassé, 8 d
         Le sein nu, l'écume à la lèvre, 8 b
45 Les yeux brûlants, le front glacé. 8 d
         Quand je rouvris les yeux, ô visions étranges ! 6+6 a
         Je vis auprès de moi deux femmes ou deux anges 6+6 a
         Avec de splendides habits, 8 b
         Toutes les deux montrant des beautés plus qu'humaines 6+6 c
50 Et laissant ondoyer leurs tuniques romaines 6+6 c
         Sur des cothurnes de rubis. 8 b
         L'une, aux cheveux roulés en onde, 8 a
         Étalait haut sa tête blonde 8 a
         Sur les lignes d'un cou nerveux ; 8 b
55 Ardente comme un vent d'orage, 8 c
         Quand son front commandait l'hommage, 8 c
         Sa lèvre commandait les vœux ; 8 b
         L'autre, plus blanche que l'opale, 8 d
         Sous le manteau de ses cheveux 8 b
60 Voilait une beauté fatale. 8 d
         Et comme j'admirais en moi ces traits si beaux, 6+6 a
         Comme dans leurs linceuls les marbres des tombeaux 6+6 a
         Qu'on aime et devant qui l'on tremble, 8 b
         Toutes deux, entr'ouvrant leurs lèvres à la fois, 6+6 c
65 Déployèrent dans l'ombre une splendide voix 6+6 c
         Et tout bas me dirent ensemble : 8 b
         Quoi ! Parce qu'à ton premier jour 8 a
         Un désenchantement d'amour 8 a
         A secoué sur toi son ombre, 8 b
70 Tu te laisses ensevelir 8 c
         Dans cet ennui qui fait pâlir 8 c
         Ton front sous une douleur sombre ! 8 b
         Viens avec moi, viens avec nous ! 8 d
         Nous avons des plaisirs sans nombre 8 b
75 Que nous mettrons à tes genoux ! 8 d
         —Oh ! S'il en est ainsi, si vous m'aimez, leur dis-je, 6+6 a
         Si vous pouvez encor pour moi faire un prodige, 6+6 a
         Rappelez l'amour oublieux ! 8 b
         Mais voici que la femme à blonde chevelure 6+6 c
80 M'entoura de ses bras, et, belle de luxure, 6+6 c
         Mit ses yeux brûlants dans mes yeux. 8 b
mètre profils métriques : 8, 6+6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie