BAN_2/BAN75
Théodore de Banville
Odes funambulesques
1857
VARIATIONS LYRIQUES
         Le carnaval s'amuse ! 6 a
         Viens le chanter, ma muse, 6 a
         Sur un rhythme gaillard 6 b
         Du bon Ronsard ! 4 b
5 Et d'abord, sur ta nuque, 6 a
         En dépit de l'eunuque, 6 a
         Fais flotter tes cheveux 6 b
         Libres de nœuds ! 4 b
         Chante ton dithyrambe 6 a
10 En laissant voir ta jambe 6 a
         Et ton sein arrosé 6 b
         D'un feu rosé. 4 b
         Laisse même, ô déesse, 6 a
         Avec ta blonde tresse, 6 a
15 Le maillot des Keller 6 b
         Voler en l'air ! 4 b
         Puisque je congédie 6 a
         Les vers de tragédie, 6 a
         Laisse le décorum 6 b
20 Du blanc peplum, 4 b
         La tunique et les voiles 6 a
         Semés d'un ciel d'étoiles, 6 a
         Et les manteaux épars 6 b
         À saint-Ybars ! 4 b
25 Que ses vierges plaintives, 6 a
         Catholiques ou juives, 6 a
         Tiennent des sanhédrins 6 b
         D'alexandrins ! 4 b
         Mais toi, sans autre insigne 6 a
30 Que la feuille de vigne 6 a
         Et les souples accords 6 b
         De ton beau corps, 4 b
         Laisse ton sein de neige 6 a
         Chanter tout le solfège 6 a
35 De ses accords pourprés, 6 b
         Mieux que Duprez ! 4 b
         Ou bien, mon adorée, 6 a
         Prends la veste dorée 6 a
         Et le soulier verni 6 b
40 De Gavarni ! 4 b
         Mets ta ceinture, et plaque 6 a
         Sur le velours d'un claque 6 a
         Les rubans querelleurs 6 b
         Jonchés de fleurs ! 4 b
45 Fais, sur plus de richesses 6 a
         Que n'en ont les duchesses, 6 a
         Coller jusqu'au talon 6 b
         Le pantalon ! 4 b
         Dans tes lèvres écloses 6 a
50 Mets les cris et les poses 6 a
         Et les folles ardeurs 6 b
         Des débardeurs ! 4 b
         Puis, sans peur ni réserve, 6 a
         Réchauffant de ta verve 6 a
55 Le mollet engourdi 6 b
         De Brididi, 4 b
         Sur tes pas fiers et souples 6 a
         Traînant cent mille couples, 6 a
         Montre leur jusqu'où va 6 b
60 La rédowa, 4 b
         Et, dans le bal féerique, 6 a
         Hurle un rhythme lyrique 6 a
         Dont tu feras cadeau 6 b
         À Pilodo ! 4 b
65 Tapez, pierrots et masques, 6 a
         Sur vos tambours de basques ! 6 a
         Faites de vos grelots 6 b
         Chanter les flots ! 4 b
         Formidables orgies, 6 a
70 Suivez sous les bougies 6 a
         Les sax aux voix de fer 6 b
         Jusqu'en enfer ! 4 b
         Sous le gaz de Labeaume 6 a
         Hurrah ! Suivez le heaume 6 a
75 Et la cuirasse d'or 6 b
         De Mogador ! 4 b
         Et madame panache, 6 a
         Dont le front se harnache 6 a
         De douze ou quinze bouts 6 b
80 De marabouts ! 4 b
         Au son de la musette 6 a
         Suivez ange et frisette, 6 a
         Et ce joli poupon, 6 b
         Rose pompon ! 4 b
85 Et Blanche aux belles formes, 6 a
         Dont les cheveux énormes 6 a
         Ont été peints, je crois, 6 b
         Par Delacroix ! 4 b
         De même que la Loire 6 a
90 Se promène avec gloire 6 a
         Dans son grand corridor 6 b
         D'argent et d'or, 4 b
         Sa chevelure rousse 6 a
         Coule, orgueilleuse et douce ; 6 a
95 Elle épouvanterait 6 b
         Une forêt. 4 b
         Chantez, musique et danse ! 6 a
         Que le doux vin de France 6 a
         Tombe dans le cristal 6 b
100 Oriental ! 4 b
         Pas de pudeur bégueule ! 6 a
         Amis ! La France seule 6 a
         Est l'aimable et divin 6 b
         Pays du vin ! 4 b
105 Laissons à l'Angleterre 6 a
         Ses brouillards et sa bière ! 6 a
         Laissons-la dans le gin 6 b
         Boire le spleen ! 4 b
         Que la pâle Ophélie, 6 a
110 En sa mélancolie, 6 a
         Cueille dans les roseaux 6 b
         Les fleurs des eaux ! 4 b
         Que, sensitive humaine, 6 a
         Desdémone promène 6 a
115 Sous le saule pleureur 6 b
         Sa triste erreur ! 4 b
         Qu'Hamlet, terrible et sombre 6 a
         Sous les plaintes de l'ombre, 6 a
         Dise, accablé de maux : 6 b
120 " des mots ! Des mots ! " 4 b
         Mais nous, dans la patrie 6 a
         De la galanterie, 6 a
         Gardons les folles mœurs 6 b
         Des gais rimeurs ! 4 b
125 Fronts couronnés de lierre, 6 a
         Gardons l'or de Molière, 6 a
         Sans prendre le billon 6 b
         De Crébillon ! 4 b
         C'est dans notre campagne 6 a
130 Que le pâle champagne 6 a
         Sur les coteaux d'Aï 6 b
         Mousse ébloui ! 4 b
         C'est sur nos tapis d'herbe 6 a
         Que le soleil superbe 6 a
135 Pourpre, frais et brûlants, 6 b
         Nos vins sanglants ! 4 b
         C'est chez nous que l'on aime 6 a
         Les verres de Bohême 6 a
         Qu'emplit d'or et de feu 6 b
140 Le sang d'un dieu ! 4 b
         Donc, ô lèvres vermeilles, 6 a
         Buvez à pleines treilles 6 a
         Sur ces coteaux penchants 6 b
         Pères des chants ! 4 b
145 Poésie et musique, 6 a
         Chantez l'amour physique 6 a
         Et les cœurs embrasés 6 b
         Par les baisers ! 4 b
         Chantons ces jeunes femmes 6 a
150 Dont le cœur et les âmes 6 a
         Atirent vers Paris 6 b
         Tous les esprits ! 4 b
         Chantons leur air bravache 6 a
         Et leur corset sans tache 6 a
155 Dont le souple basin 6 b
         Moule un beau sein ; 4 b
         Leur col qui se chiffonne 6 a
         Sur leur robe de nonne, 6 a
         Leurs doigts collés aux gants 6 b
160 Extravagants ; 4 b
         Leur chapeau dont la grâce 6 a
         Pour toujours embarrasse 6 a
         La ville et le faubourg 6 b
         De Pétersbourg ; 4 b
165 Leurs peignoirs de barège 6 a
         Et leurs jupes de neige 6 a
         Plus blanches que les lys 6 b
         D'Amarillys ; 4 b
         Leurs épaules glacées, 6 a
170 Leurs bottines lacées 6 a
         Et leurs jupons tremblants 6 b
         Sur leurs bas blancs ! 4 b
         Chantons leur courtoisie ! 6 a
         Car ni l'Andalousie, 6 a
175 Ni Venise, les yeux 6 b
         Dans ses flots bleus, 4 b
         Ni la belle Florence 6 a
         Où, dans sa transparence, 6 a
         L'Arno prend les reflets 6 b
180 De cent palais, 4 b
         Ni l'odorante Asie, 6 a
         Qui, dans sa fantaisie, 6 a
         Tient d'un doigt effilé 6 b
         Le narghilé, 4 b
185 Ni l'Allemagne blonde 6 a
         Qui, sur le bord de l'onde, 6 a
         Ceint des vignes du Rhin 6 b
         Son front serein, 4 b
         N'ont dans leurs rêveries 6 a
190 Vu ces lèvres fleuries, 6 a
         Ces croupes de coursier, 6 b
         Ces bras d'acier, 4 b
         Ces dents de bête fauve, 6 a
         Ces bras faits pour l'alcôve, 6 a
195 Ces grands ongles couleur 6 b
         De rose en fleur, 4 b
         Et ces amours de race 6 a
         Qu'Anacréon, Horace 6 a
         Et Marot enchantés, 6 b
200 Eussent chantés ! 4 b
mètre profils métriques : 4, 6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie