BAN_2/BAN84
Théodore de Banville
Odes funambulesques
1857
CHANSON.
I
         Ce roman-là, c'est la vie ! 7 0
         Que, sous le manteau des bois, 7 1
         L'âme et la lèvre ravie 7 0
         Vont épeler à la fois ! 7 1
205 Dans leur humeur vagabonde, 7 2
         Barbe grise et tête blonde 7 2
         Le poursuivent tour à tour ! 7 3
         Il n'est qu'une histoire au monde, 7 2
         C'est l'histoire de l'amour. 7 3
II
210 Beau pays de la féerie, 7 0
         Que nul encor n'a trouvé, 7 4
         Doux Éden, terre fleurie, 7 0
         Au moins nous t'avons rêvé ! 7 4
         Ô mes sœurs, ô filles d'Ève, 7 5
215 Lorsqu'en mai frémit la sève, 7 5
         Quand le ciel sourit au jour, 7 3
         Pour nous il n'est qu'un beau rêve, 7 5
         C'est le rêve de l'amour ! 7 3
III
         L'un sur sa lyre d'ivoire, 7 a
220 Sous les feux de l'Orient, 7 b
         Dit en vers sacrés la gloire 7 a
         Et son laurier verdoyant. 7 b
         Sous la pourpre ou la dentelle, 7 c
         L'autre chante, ô Praxitèle, 7 c
225 Ta déesse au fier contour : 7 d
         Mais la chanson immortelle 7 c
         C'est la chanson de l'amour. 7 d
mètre profil métrique :
forme globale type : suite périodique
forme globale type du poème inséré (4) : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie