BAN_9/BAN392
Théodore de Banville
LES STALACTITES
1843-1846
Chanson de bateau
Et vogue la nacelle
Qui porte mes amours.
Chanson.
         Le canal endort ses flots, 7 a
         Ses échos, 3 a
         Et le zéphyr nous verse 6 b
         Des parfums purs et doux. 6 c
5 Le flot nous berce, 4 b
         Endormons-nous ! 4 c
         Les voix emplissent les airs 7 a
         De concerts, 3 a
         Et le vent les disperse 6 b
10 Avec nos baisers fous. 6 c
         Le flot nous berce, 4 b
         Endormons-nous ! 4 c
         En vain ton époux caduc, 7 a
         Comte ou duc, 3 a
15 Se jette à la traverse 6 b
         De nos gais rendez-vous. 6 c
         Le flot nous berce, 4 b
         Endormons-nous ! 4 c
         Ah ! que les cieux étoilés 7 a
20 Soient voilés, 3 a
         Tandis que je renverse 6 b
         Ton front sur mes genoux ! 6 c
         Le flot nous berce, 4 b
         Endormons-nous ! 4 c
25 Qu'importe si, dans la nuit 7 a
         Qui s'enfuit, 3 a
         L'orage bouleverse 6 b
         Les éléments jaloux ! 6 c
         Le flot nous berce, 4 b
30 Endormons-nous ! 4 c
mètre profils métriques : 4, 7, 6, 3
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie