BAU_1/BAU134
Charles Baudelaire
LES FLEURS DU MAL
1857-1861
LA MORT
CXXX
La Fin de la journée
         Sous une lumière blafarde 8 a
         Court, danse et se tord sans raison 8 b
         La Vie, impudente et criarde. 8 a
         Aussi, sitôt qu’à l’horizon 8 b
5 La nuit voluptueuse monte, 8 c
         Apaisant tout, même la faim, 8 d
         Effaçant tout, même la honte, 8 c
         Le Poëte se dit : « Enfin ! 8 d
         Mon esprit, comme mes vertèbres, 8 e
10 Invoque ardemment le repos ; 8 f
         Le cœur plein de songes funèbres, 8 e
         Je vais me coucher sur le dos 8 g
         Et me rouler dans vos rideaux, 8 g
         Ô rafraîchissantes ténèbres ! » 8 e
mètre profil métrique : 8
forme globale type : sonnet
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie