BRS_1/BRS15
Henri Barbusse
Les Pleureuses
1895
LE SOIR EN FÊTE
DÉPART
         Le soleil pâle a lui sur les bois monotones, 6+6 a
         Notre azur charitable est doucement parti ; 6+6 b
         Le frisson des adieux a déjà retenti, 6+6 b
         Elle a l'espace d'or entre ses mains mignonnes. 6+6 a
5 Et j'attendrai longtemps, au dimanche du soir, 6+6 c
         L'éveil religieux de son pas qui s'ignore ; 6+6 d
         Je ne l'oublierai pas, la dame que j'adore, 6+6 d
         Avec ses yeux si doux et son grand chapeau noir. 6+6 c
         Et je pense au pays éloigné de cent lieues, 6+6 e
10 Au bal tourbillonnant, puis au petit jardin 6+6 f
         Où nous avons aimé l'amour ou des fleurs bleues ; 6+6 e
         Aux richesses du cœur où se perd Aladin, 6+6 f
         Aux grands oiseaux avec des astres sur leurs queues, 6+6 e
         Puis aux douces enfants gui vous aiment soudain. 6+6 f
mètre profil métrique : 6+6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie