COR_1/COR93
Pierre Corneille
Imitation De Jésus-Christ
1656
LIVRE TROISIÈME
CHAPITRE XXIV
Qu'il ne faut point avoir de curiosité pour les actions d'autrui.
         Bannis, mon fils, de ton esprit 8 a
         La curiosité vagabonde et stérile ; 6+6 b
         Son empressement inutile 8 b
         Peut étouffer les soins de ce qui t'est prescrit : 6+6 a
5 Si tu n'as qu'une chose à faire, 8 c
         Qu'ont tel et tel succès qui t'importe en effet ? 6+6 d
         Préfère au superflu ce qui t'est nécessaire, 6+6 c
         Et suis-moi, sans penser à ce qu'un autre fait. 6+6 d
         Qu'un tel soit humble, qu'il soit vain, 8 a
10 Qu'il parle, qu'il agisse en telle ou telle sorte, 6+6 b
         Encore une fois, que t'importe ? 8 b
         Ai-je mis sa conduite ou sa langue en ta main ? 6+6 a
         As-tu quelque part en sa honte ? 8 c
         Répondras-tu pour lui de son peu de vertu ? 6+6 d
15 Ou si c'est pour toi seul que tu dois rendre conte, 6+6 c
         Quels que soient ses défauts, de quoi t'embrouilles-tu ? 6+6 d
         Souviens-toi que du haut des cieux 8 a
         Je perce d'un regard l'un et l'autre hémisphère, 6+6 b
         Et que le plus secret mystère 8 b
20 N'a point d'obscurité qui le cache à mes yeux : 6+6 a
         Rien n'échappe à ma connoissance ; 8 c
         Je vois tout ce que font les méchants et les saints ; 6+6 d
         J'entends tout ce qu'on dit ; je sais tout ce qu'on pense, 6+6 c
         Et jusqu'au fond des cœurs je lis tous les desseins. 6+6 d
25 Tu dois donc me remettre tout, 8 a
         Puisque tout sur la terre est présent à ma vue : 6+6 b
         Que tout autre à son gré remue, 8 b
         Conserve en plein repos ton âme jusqu'au bout ; 6+6 a
         Quoi qu'il excite de tempête, 8 c
30 Quelques lâches soucis qui puissent l'occuper, 6+6 d
         Tout ce qu'il fait et dit reviendra sur sa tête, 6+6 c
         Et pour rusé qu'il soit, il ne peut me tromper. 6+6 d
         Ne cherche point l'éclat du nom : 8 a
         Ce qu'il a de brillant ne va jamais sans ombre ; 6+6 b
35 Ne cherche en amis ni le nombre, 8 b
         Ni les étroits liens d'une forte union : 6+6 a
         Tout cela ne fait que distraire, 8 c
         Et ce peu qu'au dehors il jette de splendeur, 6+6 d
         Par la malignité d'un effet tout contraire, 6+6 c
40 T'enfonce plus avant les ténèbres au cœur. 6+6 d
         Je t'entretiendrai volontiers : 8 a
         Je te veux bien instruire en ma savante école, 6+6 b
         Jusqu'à t'expliquer ma parole, 8 b
         Jusqu'à t'en révéler les secrets tous entiers ; 6+6 a
45 Mais il faut que ta diligence 8 c
         Sache bien observer les moments où je viens, 6+6 d
         Et qu'avec mes bontés ton cœur d'intelligence 6+6 c
         Ouvre soudain la porte à mes doux entretiens. 6+6 d
         Tu n'en peux recevoir le fruit, 8 a
50 Si ce cœur avec soin ne prévoit ma venue : 6+6 b
         Commence donc, et continue ; 8 b
         Prépare-moi la place, et m'attends jour et nuit ; 6+6 a
         Joins la vigilance aux prières : 8 c
         L'oraison redoublée est un puissant secours ; 6+6 d
55 Mais rien n'attire mieux mes célestes lumières 6+6 c
         Que de t'humilier et partout et toujours. 6+6 d
mètre profils métriques : 8, 6+6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie