CRO_2/CRO142
Charles Cros
LE COLLIER DE GRIFFES
1908
FANTAISIES TRAGIQUES
École buissonnière
         Ma pensée est une églantine 8 a
         Éclose trop tôt en avril, 8 b
         Moqueuse au moucheron subtil 8 b
         Ma pensée est une églantine ; 8 a
5 Si parfois tremble son pistil 8 b
         Sa corolle s'ouvre mutine. 8 a
         Ma pensée est une églantine 8 a
         Éclose trop tôt en avril. 8 b
         Ma pensée est comme un chardon 8 a
10 Piquant sous les fleurs violettes, 8 b
         Un peu rude au doux abandon 8 a
         Ma pensée est comme un chardon ; 8 a
         Tu viens le visiter, bourdon ? 8 a
         Ma fleur plaît à beaucoup de bêtes. 8 b
15 Ma pensée est comme un chardon 8 a
         Piquant sous les fleurs violettes. 8 b
         Ma pensée est une insensée 8 a
         Qui s'égare dans les roseaux 8 b
         Aux chants des eaux et des oiseaux, 8 b
20 Ma pensée est une insensée. 8 a
         Les roseaux font de verts réseaux, 8 b
         Lotus sans tige sur les eaux 8 b
         Ma pensée est une insensée 8 a
         Qui s'égare dans les roseaux. 8 b
25 Ma pensée est l'âcre poison 8 a
         Qu'on boit à la dernière fête 8 b
         Couleur, parfum et trahison, 8 a
         Ma pensée est l'âcre poison, 8 a
         Fleur frêle, pourprée et coquette 8 b
30 Qu'on trouve à l'arrière-saison 8 a
         Ma pensée est l'âcre poison 8 a
         Qu'on boit à la dernière fête. 8 b
         Ma pensée est un perce-neige 8 a
         Qui pousse et rit malgré le froid 8 b
35 Sans souci d'heure ni d'endroit 8 b
         Ma pensée est un perce-neige. 8 a
         Si son terrain est bien étroit 8 b
         La feuille morte le protège, 8 a
         Ma pensée est un perce-neige 8 a
40 Qui pousse et rit malgré le froid. 8 b
mètre profil métrique : 8
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie