HUG_10/HUG164
Victor Hugo
Les feuilles d'automne
1831
XXI
Tout est en harmonie avec moi de ce qui est en harmonie avec toi,
ô monde; rien ne me vient trop tôt ou trop tard de ce qui vient
à point pour toi; tout m'est fruit de ce qu'apportent tes saisons,
ô nature; de toi toutes choses; en toi toutes choses; vers toi toutes choses.
MARC-AURÈLE.
         Parfois, lorsque tout dort, je m'assieds plein de joie 6+6 a
         Sous le dôme étoilé qui sur nos fronts flamboie ; 6+6 a
         J'écoute si d'en haut il tombe quelque bruit ; 6+6 b
         Et l'heure vainement me frappe de son aile 6+6 c
5 Quand je contemple, ému, cette fête éternelle 6+6 c
         Que le ciel rayonnant donne au monde la nuit ! 6+6 b
         Souvent alors j'ai cru que ces soleils de flamme 6+6 a
         Dans ce monde endormi n'échauffaient que mon âme ; 6+6 a
         Qu'à les comprendre seul j'étais prédestiné ; 6+6 b
10 Que j'étais, moi, vaine ombre obscure et taciturne, 6+6 c
         Le roi mystérieux de la pompe nocturne ; 6+6 c
         Que le ciel pour moi seul s'était illuminé ! 6+6 b
mètre profil métrique : 6+6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie