SIL_1/SIL14
Armand Silvestre
Les Renaissances
1870
LA VIE DES MORTS
II
LE DOUTE
III
         Ce qui reste des morts après les sépultures 6+6 a
         Ne vaut pas qu'on le cherche au secret des tombeaux 6+6 b
         Où leur chair se meurtrit et s'effondre en lambeaux 6+6 b
         Sous le flagellement des lentes pourritures. 6+6 a
5 Leur image, vivante en de rares cerveaux, 6+6 b
         Y subit, par l'oubli, l'affront des morts futures, 6+6 a
         Et s'efface, parmi l'ombre des deuils nouveaux, 6+6 b
         Aux mémoires en deuil de leurs progénitures. 6+6 a
         Ce qui reste des morts, hélas ! ce n'est rien d'eux, 6+6 c
10 S'ils gisent tout entiers en leurs débris hideux, 6+6 c
         Ou s'ils n'ont que nos vains souvenirs pour revivre. 6+6 d
         Et si leur âme, éparse entre les floraisons, 6+6 e
         S'exhale tout entière aux cimes des gazons, 6+6 e
         Ce qui reste des morts, c'est l'effroi de les suivre. 6+6 d
mètre profil métrique : 6+6
forme globale type : sonnet
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie