BER_1/BER2
Pierre-Jean de Béranger
Chansons
Tome I
1815
LA BACCHANTE
AIR : Fournissez un canal au ruisseau
         Cher amant, je cède à tes désirs : 3+6
         De champagne enivre Julie. 8
         Inventons, s'il se peut, des plaisirs ; 3+6
         Des amours épuisons la folie. 3+6
5 Verse-moi ce joyeux poison ; 8
         Mais sur-tout bois à ta maîtresse : 8
         Je rougirais de mon ivresse, 8
         Si tu conservais ta raison. 8
         Vois déja briller dans mes regards 3+6
10 Tout le feu dont mon sang bouillonne. 8
         Sur ton lit, de mes cheveux épars, 3+6
         Fleur à fleur vois tomber ma couronne. 3+6
         Le cristal vient de se briser : 8
         Dieux ! Baise ma gorge brûlante, 8
15 Et taris l'écume enivrante 8
         Dont tu te plais à l'arroser. 8
         Verse encor ! Mais pourquoi ces atours 3+6
         Entre tes baisers et mes charmes ? 8
         Romps ces nœuds, oui, romps-les pour toujours : 3+6
20 Ma pudeur ne connaît plus d'alarmes. 3+6
         Presse en tes bras mes charmes nus. 8
         Ah ! Je sens redoubler mon être ! 8
         À l'ardeur qu'en moi tu fais naître 8
         Ton ardeur ne suffira plus. 8
25 Dans mes bras tombe enfin à ton tour ; 3+6
         Mais, hélas ! Tes baisers languissent. 8
         Ne bois plus, et garde à mon amour 3+6
         Ce nectar où tes feux s'amortissent. 3+6
         De mes désirs mal apaisés, 8
30 Ingrat, si tu pouvais te plaindre, 8
         J'aurai du moins pour les éteindre 8
         Le vin où je les ai puisés. 8
mètre profils métriques : 8, 3+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie