BER_1/BER36
Pierre-Jean de Béranger
Chansons
Tome I
1815
LE JOUR DES MORTS
AIR : Mirliton
(Les deux premiers vers de l'air sont doublés.)
         Amis, entendez les cloches 7
         Qui par leurs sons gémissants 7
         Nous font de bruyants reproches 7
         Sur nos rires indécents. 7
5 Il est des âmes en peine, 7
         Dit le prêtre intéressé : 7
         C'est le jour des morts, mirliton, mirlitaine ; 11
         Requiescant in pace ! 7
         Qu'en ce jour la poésie 7
10 Sème les tombeaux de fleurs ; 7
         Qu'à nos yeux l'hypocrisie 7
         Les arrose de ses pleurs. 7
         Je chante au sort qui m'entraîne 7
         Sur les traces du passé : 7
15 C'est le jour des morts, mirliton, mirlitaine ; 11
         Requiescant in pace ! 7
         Méchants, redoutez les diables : 7
         Mais qu'il soit un paradis 7
         Pour les filles charitables, 7
20 Pour les buveurs francs amis ; 7
         Que saint Pierre aux gens sans haine 7
         Ouvre d'un air empressé. 7
         C'est le jour des morts, mirliton, mirlitaine ; 11
         Requiescant in pace ! 7
25 Le souvenir de nos pères 7
         Nous doit-il mettre en souci ? 7
         Ils ont ri de leurs misères ; 7
         Des nôtres rions aussi. 7
         Lise n'est point inhumaine ; 7
30 Mon flacon n'est point cassé. 7
         C'est le jour des morts, mirliton, mirlitaine ; 11
         Requiescant in pace ! 7
         Je ne veux point qu'on me pleure, 7
         Moi, le boute-en-train des fous. 7
35 Puissé-je, à ma dernière heure, 7
         Voir nos fils plus gais que nous ! 7
         Qu'ils chantent à perdre haleine, 7
         Sur le bord du grand fossé : 7
         C'est le jour des morts, mirliton, mirlitaine ; 11
40 Requiescant in pace ! 7
mètre profil métrique : 7
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie