BER_1/BER42
Pierre-Jean de Béranger
Chansons
Tome I
1815
VIEUX HABITS ! VIEUX GALONS !
OU
RÉFLEXIONS MORALES ET POLITIQUES
D'UN MARCHAND D'HABITS DE LA CAPITALE
AIR : Vaudeville des Deux Edmond
         Tout marchands d'habits que nous sommes, 8
         Messieurs, nous observons les hommes : 8
         D'un bout du monde à l'autre bout 8
         L'habit fait tout. 4
5 Dans les changements qui surviennent, 8
         Les dépouilles nous appartiennent : 8
         Toujours en grand nous calculons. 8
         Vieux habits ! Vieux galons ! 6
         Parfois en lisant la gazette, 8
10 Comme tant d'autres, je regrette 8
         Que tout français n'ait pas gardé 8
         L'habit brodé. 4
         Mais j'en crois ceux qui s'y connaissent ; 8
         Les anciens préjugés renaissent : 8
15 On va quitter les pantalons. 8
         Vieux habits ! Vieux galons ! 6
         Les modes et la politique 8
         Ont cent fois rempli ma boutique ; 8
         Combien on doit à leurs travaux 8
20 D'habits nouveaux ! 4
         Quand de nos déesses civiques 8
         On met en oubli les tuniques, 8
         Aux passants nous les rappelons. 8
         Vieux habits ! Vieux galons ! 6
25 Un temps fameux par cent batailles 8
         Mit du galon sur bien des tailles ; 8
         De galon même étaient couverts 8
         Les habits verts. 4
         Mais sans le bonheur point de gloire ! 8
30 Nous seuls, après chaque victoire, 8
         Nous avions ce que nous voulons. 8
         Vieux habits ! Vieux galons ! 6
         Nous trouvons aussi notre compte 8
         Avec tous les gens qui sans honte 8
35 Savent, dans un retour subit, 8
         Changer d'habit. 4
         Les valets, troupe chamarrée, 8
         Troquant aujourd'hui leur livrée, 8
         Que d'habits bleus nous étalons ! 8
40 Vieux habits ! Vieux galons ! 6
         Les défenseurs de nos grands-pères, 8
         Sortant de leurs nobles repaires, 8
         Reprennent enfin à leur tour 8
         L'habit de cour. 4
45 Chez nous retrouvant leurs costumes, 8
         Avec talons rouges et plumes, 8
         Ils vont régner dans les salons. 8
         Vieux habits ! Vieux galons ! 6
         Sans nul égard pour nos scrupules, 8
50 Si la foule des incrédules 8
         Mit au nombre de ses larcins 8
         L'habit des saints, 4
         Au nez de plus d'un philosophe 8
         Je vais en revendre l'étoffe : 8
55 De piété nous redoublons. 8
         Vieux habits ! Vieux galons ! 6
         Long-temps vantés dans chaque ouvrage, 8
         Des grands, qu'aujourd'hui l'on outrage, 8
         Portent au fond de leurs manoirs 8
60 Des habits noirs. 4
         Mais, grace à nous, vont reparaître 8
         Ces manteaux qu'eux-mêmes peut-être 8
         Trouvaient bien pesants et bien longs. 8
         Vieux habits ! Vieux galons ! 6
65 De m'enrichir j'ai l'assurance : 8
         L'on fêtera toujours en France, 8
         En ville, au théâtre, à la cour, 8
         L'habit du jour. 4
         Gens vêtus d'or et d'écarlate, 8
70 Pendant un mois chacun vous flatte ; 8
         Puis à vos portes nous allons. 8
         Vieux habits ! Vieux galons ! 6
mètre profils métriques : 4, 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie