DER_1/DER133
Tristan Derème
LA VERDURE DORÉE
1922
CXXXIII
         Je souffle dans ma pauvre flûte, 8
         Et la glace, hélas ! ne reflète 8
         Aucun sourire auprès de ma tristesse, 4+6
         Aucun visage auprès de mon visage. 4+6
5 Je sifflerai puisque le sort l'exige. 4+6
         Un lilas bleu se fane dans la tasse 4+6
         Où tu buvais du thé chinois 8
         Dans l'automne embau de pommes et de noix. 6+6
         Il y avait des branches vertes, 8
10 Il y avait des feuilles mortes. 8
         Et tu dansais parmi les noires chèvres, 4+6
         Dans l'herbe jaune en secouant des roses ; 4+6
         Et tu savais des baisers et des ruses 4+6
         Qui me laissaient tremblant et les mains ivres. 4+6
15 La nuit, c'étaient les rossignols, 8
         Et la lune glissant sur les bois espagnols. 6+6
         Ombreuse auberge béarnaise 8
         Que notre tendresse éternise ! 8
         Tu fredonnais en frottant la guitare 4+6
20 De sombres airs, graves comme l'orage, 4+6
         Et les rouliers qui buvaient du vin rouge 4+6
         Se regardaient et regardaient la terre. 4+6
         Et je t'aimais éperdument, 8
         (Dis si je mens) comme un jeune homme de roman. 6−6
25 Et derrière je ne sais quelles 8
         Mers orageuses ou tranquilles 8
         Sais-je où tu es ? Mais les toits du village 4+6
         Fument encor vers les blanches montagnes, 4+6
         Et les enfants ramassent les châtaignes, 4+6
30 Et le sureau de ses grappes s'allège. 4+6
         Même décor. Pour n'y changer, 8
         Ne reviendras-tu pas danser dans le verger ? 6+6
         Ce sont les hêtres et les ormes, 8
         Mais la flûte à l'heure des larmes, 8
35 En endormant ma cure et son murmure, 4+6
         Transformera ma peine en harmonie ; 4+6
         Et je mordrai dans la rose fae 4+6
         Et les rubis de la grenade amère ; 4+6
         Et de leurs lèvres sur mes yeux 8
40 Les Muses sécheront des pleurs délicieux. 6+6
mètre profils métriques : 8, 4+6, 6−6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie