DER_1/DER32
Tristan Derème
LA VERDURE DORÉE
1922
XXXII
         Ce soir d'octobre est lourd comme ta lourde chevelure, 6+8
         Et jamais plus mes yeux ne te verront ; 4+6
         Je n'entendrai plus ta voiture 8
         S'arrêter au bas du perron. 8
5 Tu n'appartras plus ainsi qu'une aube printanière 6+8
         Dans cette chambre où tu pleuras ; 8
         Et jamais plus dans la lumière 8
         Ne s'ouvrira la courbe heureuse de tes bras. 6+6
         La tempête a bri la lampe familière 6+6
10 Qu'on ne rallumera jamais ; 8
         Sur tes épaules le temps verse sa poussière, 6−6
         Et tes yeux sont fermés. 6
mètre profils métriques : 6+8, 6−6, 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie