DER_1/DER90
Tristan Derème
LA VERDURE DORÉE
1922
XC
         Une pie de neige et d'ébène 8
         Ou, si l'on veut, de craie et de charbon, 4+6
         Tandis que je songe à ma peine 8
         S'envole et vole au vert vallon. 8
5 L'eau fredonne sous mes semelles 8
         Et je m'endors dans l'herbe du talus. 4+6
         Voici des jours et des semaines 8
         Que pour moi tu ne souris plus. 8
         Tu dois pleurer dans cette ville 8
10 Comme, la nuit, je pleure loin de loi… 4+6
         Le vent (qui sait ?) souffle, et ravive 8
         Les girouettes sur le toit 8
         Rouge de cette maisonnette 8
         En fleurs où nous nous sommes tant aimés ; 4+6
15 Mais les roses de la tonnelle 8
         Refleuriront-elles jamais 8
         Pour moi qui, près de la rivière 8
         Que frôle et griffe un bleu martin-pêcheur, 4+6
         En attendant que l'oubli vienne 8
20 Avec son calme et sa fraîcheur 8
         Compose un poème inutile 8
         En écoutant les blancs et bleus remous 4+6
         De l'eau qui chante sous la digue 8
         Et qui caresse les cailloux. 8
mètre profils métriques : 4+6, 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie