DES_4/DES381
Marceline Desbordes-Valmore
POÉSIES INÉDITES
1860
FAMILLE
LA FILEUSE ET L’ENFANT
         J’appris à chanter en allant à l’école : 5+6
         Les enfants joyeux aiment tant les chansons ! 5+6
         Ils vont les crier au passereau qui vole ; 5+6
         Au nuage, au vent, ils portent la parole, 5+6
5 Tout légers, tout fiers de savoir des leçons. 5+6
         La blanche fileuse à son rouet penchée 5+6
         Ouvrait ma jeune âme avec sa vieille voix 5+6
         Lorsque j’écoutais, toute lasse et fâchée. 5+6
         Toute buissonnière en un saule cachée. 5+6
10 Pour mon avenir ces thèmes d’autrefois. 5+6
         Elle allait chantant d’une voix affaiblie, 5+6
         Mêlant la pensée au lin qu’elle allongeait ; 5+6
         Courbée au travail comme un pommier qui plie ; 5+6
         Oubliant son corps d’où l’âme se délie ; 5+6
15 Moi, j’ai retenu tout ce qu’elle songeait : 5+6
         — « Ne passez jamais devant l’humble chapelle 5+6
         Sans y rafrchir les rayons de vos yeux, 5+6
         Pour vous éclairer c’est Dieu qui vous appelle ; 5+6
         Son nom dit le monde à l’enfant qui l’épèle, 5+6
20 Et c’est, sans mourir, une visite aux cieux. 5+6
         « Ce nom, comme un feu, mûrira vos penes. 5+6
         Semblable au soleil qui mûrit les bleds d’or ; 5+6
         Vous en formerez des gerbes enlaes 5+6
         Pour les mettre un jour sous vos têtes lassées 5+6
25 Comme un faible oiseau qui chante et qui s’endort. 5+6
         « N’ouvrez pas votre aile aux gloires défendues ; 5+6
         De tous les lointains juge-t-on la couleur ? 5+6
         Les voix sans écho sont les mieux entendues ; 5+6
         Dieu tient dans sa main les clefs qu’on croit perdues 5+6
30 De tous les secrets lui seul sait la valeur. 5+6
         « Quand vous respirez un parfum délectable. 5+6
         Ne demandez pas d’où vient ce souffle pur. 5+6
         Tout parfum descend de la divine table ; 5+6
         L’abeille en arrive, artiste infatigable. 5+6
35 Et son miel choisi tombe aussi de l’azur. 5+6
         « L’été, lorsqu’un fruit fond sous votre sourire. 5+6
         Ne demandez pas : Ce doux fruit, qui l’a fait ? 5+6
         Vous direz : C’est Dieu, Dieu par qui tout respire ! 5+6
         En piquant le mil l’oiseau sait bien le dire, 5+6
40 Le chauler aussi par un double bienfait. 5+6
         « Si vous avez peur lorsque la nuit est noire, 5+6
         Vous direz : Mon Dieu, je vois clair avec vous ! 5+6
         Vous êtes la lampe au fond de ma mémoire ; 5+6
         Vous êtes la nuit, voilé dans votre gloire ; 5+6
45 Vous êtes le jour et vous brillez pour nous ! 5+6
         « Si vous rencontrez un pauvre sans baptême. 5+6
         Donnez-lui le pain que l'on vous a donné. 5+6
         Parlez-lui d’amour comme on fait à vous-même ; 5+6
         Dieu dira : C’est bien ! Voilà l’enfant que j’aime : 5+6
50 S’il s’égare un jour, il sera pardonné. 5+6
         « Voyez-vous passer dans sa tristesse amère 5+6
         Une femme seule et lente à son chemin. 5+6
         Regardez-la bien et dites : C’est ma mère. 5+6
         Ma mère qui souffre ! — honorez sa misère, 5+6
55 Et soutenez-la du cœur et de la main. 5+6
         « Enfin faites tant et si souvent l’aumône 5+6
         Qu’à ce doux travail ardemment occu 5+6
         Quand vous vieillirez — tout vieillit, Dieu l’ordonne, 5+6
         Quelque ange en passant vous touche et vous moissonne 5+6
60 Comme un lys d’argent pour la Vierge coupé. 5+6
         « Les ramiers s’en vont où l’été les emmène ; 5+6
         L’eau court après l’eau qui fuit sans s’égarer. 5+6
         Le chêne grandit sous le bras du grand chêne, 5+6
         L’homme revient seul où son cœur le ramène, 5+6
65 Où les vieux tombeaux l’attirent pour pleurer. » 5+6
         — J’appris tous ces chants en allant à l’école : 5+6
         Les enfants joyeux aiment tant les chansons ! 5+6
         Ils vont les crier au passereau qui vole ; 5+6
         Au nuage, au vent, ils portent la parole, 5+6
70 Tout légers, tout fiers de savoir des leçons. 5+6
mètre profil métrique : 5+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie