GAU_8/GAU305
Théophile Gautier
POÉSIES NOUVELLES, POÉSIES INÉDITES ET POÉSIES POSTHUMES
édition Maurice Dreyfous
1831-1872
FRAGMENTS
Intercalés dans l'opéra : Maître Wolfram
I
WOLFRAM
         Lorsque la solitude et la mélancolie 6+6
         De leurs vagues tourments torturent ma langueur, 6+6
         Et me font souvenir de tout ce qui m'oublie 6+6
         En murmurant tout bas : Amour, gloire et bonheur. 6+6
5 Comme avec un ami qui comprend votre peine 6+6
         Et dont le cœur ému bat en vous répondant, 6+6
         Mon chagrin, igno de Wilhelm et d'Hélène, 6+6
         S'épanche et se console avec ce confident. 6+6
(Montrant l'orgue.)
         Douce harmonie, 4
10 O voix de Dieu bénie, 6
         Comme un génie, 4
         Tu calmes mes tourments ; 6
         Ta voix à mon oreille, 6
         Lorsque le jour s'éveille, 6
15 Efface de ma veille 6
         Les plus cruels moments. 6
COUPLETS
II
HÉLÈNE
1
         Je crois ouïr dans les bois 7
         Une voix, 3
         Le vent me parle à l'oreille, 7
20 La fleur me dit ses secrets 7
         Les plus frais, 3
         Et le ramier me conseille ; 7
         Ah ! c'est mon cœur qui s'éveille ! 7
2
         Je me sens une langueur 7
25 Dans le cœur, 3
         Je deviens pâle ou vermeille, 7
         Gaie ou rêveuse en un jour 7
         Tour à tour, 3
         Un songe éblouit ma veille, 7
30 Ah ! c'est mon cœur qui s'éveille ! 7
mètre profils métriques : 4, 6, 6+6, 7, 3
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie