HUG_1/HUG404
Victor Hugo
LES CONTEMPLATIONS
tome I
AUTREFOIS
1830-1843
LIVRE PREMIER
AURORE
II
         Le poëte s'en va dans les champs ; il admire, 6+6
         Il adore ; il écoute en lui-même une lyre ; 6+6
         Et, le voyant venir, les fleurs, toutes les fleurs, 6+6
         Celles qui des rubis font pâlir les couleurs, 6+6
5 Celles qui des paons même éclipseraient les queues, 6+6
         Les petites fleurs d'or, les petites fleurs bleues, 6+6
         Prennent, pour l'accueillir agitant leurs bouquets, 6+6
         De petits airs penchés ou de grands airs coquets, 6+6
         Et, familièrement, car cela sied aux belles : 6+6
10 « Tiens ! c'est notre amoureux qui passe ! » disent-elles. 6+6
         Et, pleins de jour et d'ombre et de confuses voix, 6+6
         Les grands arbres profonds qui vivent dans les bois, 6+6
         Tous ces vieillards, les ifs, les tilleuls, les érables, 6+6
         Les saules tout ridés, les chênes vénérables, 6+6
15 L'orme au branchage noir, de mousse appesanti, 6+6
         Comme les ulémas quand paraît le muphti, 6+6
         Lui font de grands saluts et courbent jusqu'à terre 6+6
         Leurs têtes de feuillée et leurs barbes de lierre, 6+6
         Contemplent de son front la sereine lueur, 6+6
20 Et murmurent tout bas : C'est lui ! c'est le rêveur ! 6+6
mètre profil métrique : 6+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie