LAM_1/LAM23
Alphonse de Lamartine
MÉDITATIONS POÉTIQUES
1820
XXIII
Chants lyriques de Saül
IMITATION DES PSAUMES DE DAVID
         Je répandrai mon âme au seuil du sanctuaire, 6+6
         Seigneur ; dans ton nom seul je mettrai mon espoir ; 6+6
         Mes cris t'éveilleront, et mon humble prière 6+6
         S'élèvera vers toi comme l'encens du soir ! 6+6
5 Dans quel abaissement ma gloire s'est perdue ! 6+6
         J'erre sur la montagne ainsi qu'un passereau, 6+6
         Et par tant de rigueurs mon âme confondue, 6+6
         Mon âme est devant toi comme un désert sans eau. 6+6
         Pour mes fiers ennemis ce deuil est une fête ; 6+6
10 Ils se montrent, Seigneur, ton Christ humilié. 6+6
         « Le voilà, disent-ils ; ses dieux l'ont oublié ; 6+6
         Et Moloch en passant a secoué la tête 6+6
         Et souri de pitié ! » 6
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
         Seigneur, tendez votre arc ; levez-vous, jugez-moi ! 6+6
15 Remplissez mon carquois de vos flèches brûlantes. 6+6
         Que des hauteurs du ciel vos foudres dévorantes 6+6
         Portent sur eux la mort qu'ils appelaient sur moi ! 6+6
         Dieu se lève, il s'élance : il abaisse la voûte 6+6
         De ces cieux éternels ébranlés sous ses pas ; 6+6
20 Le soleil et la foudre ont éclairé sa route ; 6+6
         Ses anges devant lui font voler le trépas. 6+6
         Le feu de son courroux fait monter la fue, 6+6
         Son éclat a fendu les nuages des cieux ; 6+6
         La terre est consumée 6
25 D'un regard de ses yeux. 6
         Il parle ; sa voix foudroyante 8
         A fait chanceler d'épouvante 8
         Les cèdres du Liban, les rochers des déserts ; 6+6
         Le Jourdain montre à nu sa source recue ; 6+6
30 De la terre ébranlée 6
         Les os sont découverts. 6
         Le Seigneur m'a livré la race criminelle 6+6
         Des superbes enfants d'Ammon. 8
         Levez-vous, ô Saül, et que l'ombre éternelle 6+6
35 Engloutisse jusqu'à leur nom ! 8
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
         Que vois-je ? vous tremblez, orgueilleux oppresseurs ! 6+6
         Le héros prend sa lance, 6
         Il l'agite, il s'élance ; 6
         A sa seule présence, 6
40 La terreur de ses yeux a passé dans vos cœurs. 6+6
         Fuyez !… Il est trop tard : sa redoutable ée 6+6
         Décrit autour de vous un cercle menaçant, 6+6
         En tout lieu vous poursuit, en tout lieu vous attend, 6+6
         Et, déjà mille fois dans votre sang treme, 6+6
45 S'enivre encor de votre sang. 8
         Son coursier superbe 5
         Foule comme l'herbe 5
         Les corps des mourants ; 5
         Le héros l'excite, 5
50 Et le précipite 5
         A travers les rangs ; 5
         Les feux l'environnent, 5
         Les casques résonnent 5
         Sous ses pieds sanglants : 5
55 Devant sa carrière 5
         Cette foule altière 5
         Tombe tout entière 5
         Sous ses traits brûlants, 5
         Comme la poussière 5
60 Qu'emportent les vents. 5
         Où sont ces fiers Ismaélites, 8
         Ces enfants de Moab, cette race d'Édom, 6+6
         Iduméens, guerriers d'Ammon, 8
         Et vous, superbes fils de Tyr et de Sidon, 6+6
65 Et vous, cruels Amalécites ? 8
         Les voilà devant moi comme un fleuve tari 6+6
         Et leur mémoire même avec eux a péri ! 6+6
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
         Que de biens le Seigneur m'apprête ! 8
         Qu'il couronne d'honneurs la vieillesse du roi ! 6+6
70 Ephraïm, Manassé, Galaad, sont à moi, 6+6
         Jacob, mon bouclier, est l'appui de ma tête. 6+6
         Que de biens le Seigneur m'apprête ! 8
         Qu'il couronne d'honneurs la vieillesse du roi ! 6+6
         Des bords où l'aurore se lève 8
75 Aux bords où le soleil achève 8
         Son cours tracé par 'Éternel, 8
         L'opulente Saba, la grasse Éthiopie, 6+6
         La riche mer de Tyr, les déserts d'Arabie, 6+6
         Adorent le roi d'Israël. 8
80 Peuples, frappez des mains ! le Roi des rois s'avance ! 6+6
         Il monte, il s'est assis sur son trône éclatant ; 6+6
         Il pose de Sion l'éternel fondement ; 6+6
         La montagne frémit de joie et d'espérance. 6+6
         Peuples, frappez des mains ! le Roi des rois s'avance ! 6+6
85 Il pose de Sion l'éternel fondement. 6+6
         De sa main pleine de justice, 8
         Il verse aux nations l'abondance et la paix. 6+6
         Réjouis-toi, Sion ! sous ton ombre propice, 6+6
         Ainsi que le palmier qui parfume Cadès, 6+6
90 La paix et l'équi fleurissent à jamais. 6+6
         De sa main pleine de justice, 8
         Il verse aux nations l'abondance et la paix. 6+6
         Dieu chérit de Sion les sacrés tabernacles 6+6
         Plus que les temples d'Israël ; 8
95 Il y fait sa demeure, il y rend ses oracles, 6+6
         Il y fait éclater sa gloire et ses miracles : 6+6
         Sion, ainsi que lui ton nom est immortel. 6+6
         Dieu chérit de Sion les sacrés tabernacles 6+6
         Plus que les tentes d'Israël. 8
100 C'est là qu'un jour vaut mieux que mille ; 8
         C'est là qu'environné de la troupe docile 6+6
         De ses nombreux enfants, sa gloire et son appui, 6+6
         Le roi vieillit, semblable à l'olivier fertile 6+6
         Qui voit ses rejetons fleurir autour de lui. 6+6
mètre profils métriques : 8, 6, 5, 6+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie