MER_1/MER22
Stuart Merrill
Petits Poèmes d'Automne
1895
ÂME D’AUTOMNE
II
         Au son des tambours et des cymbales, 5+4
         Ils s'en venaient par les routes roses, 4+5
         Chantant et lançant en l’air des balles 5+4
         Qu’ils rattrapaient, experts à ces choses, 4+5
5 Dans des coupes. Ils allaient aux fêtes 9
         Où l’on couronne les fous de roses. 4−5
         Et par la bride ils menaient des bêtes 4+5
         Aux housses de pourpre, avec des plumes 5+4
         Énormes qui tremblaient sur leurs tètes. 4+5
10 Puis dans l’azur matinal des brumes 4+5
         Filèrent des chars d'or où les belles 5+4
         Sonnaient les grelots de leurs costumes. 5+4
         Dans la venelle, des ribambelles 4−5
         D'enfants dansaient devant la parade. 4+5
15 A leurs poings tremblaient des colombelles. 5+4
         Or quand eut passé la mascarade, 5+4
         Je rêvai d’aller mimer l’amour 5+4
         Comme eux, sur les tréteaux et l’estrade. 4−5
         Et depuis les chansons de ce jour 4−5
20 Mon âme éprise de toutes feintes 4−5
         Guette au bord des chemins le retour 4−5
         De baladins et des femmes peintes. 4+5
mètre profil métrique : 4÷5
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie