MOR_2/MOR60
Jean Moréas
Les Cantilènes
1886
LE PUR CONCEPT
         La DÉTRESSE dit : ce sont des songes anciens, 5+8
         Des songes vains, les danses et les musiciens. 8+5
         La tête du roi ricane du haut d'une pique ; 5+8
         Les étendards fuient dans la nuit, et c'est la panique. 5+8
5 La DÉCRÉPITUDE dit : êtes-vous fous, vraiment, 8+5
         Vraiment, êtes-vous fous d'avoir encor cette pose, 5+8
         D'avoir encor sur les dents ce sourire charmant, 5−8
         Ce sourire devant le miroir, et cette rose 13
         Dans votre perruque, ah ! Vraiment, quelle est cette pose ! 5+8
10 Le TEMPS dit : je suis le temps, un et simultané, 5+8
         Et je stagne en ayant l'air de celui qui s'envole, 13
         Mirage fruste et kaléïdoscope frivole, 5+8
         Je vous leurre avec l'heure qui n'a jamais sonné. 5+8
         Alors MAYA, Mayâ l'astucieuse et la belle, 13
15 Pose ses doigts doux sur notre front, qui se rebelle 5+8
         Et câline susurre : espérez toujours, c'est pour 13
         Votre sacre que vont gronder les cymbales vierges, 5+8
         Et vous aurez l'or et la pourpre de Bedjapour, 5+8
         Esclaves dont le sang teint les cordes et les verges. 5−8
mètre profil métrique : 5÷8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie