RIC_1/RIC46
Jean Richepin
LA CHANSON DES GUEUX
1881
DEUXIÈME PARTIE
GUEUX DE PARIS
LES QUATRE SAISONS
VIII
PLEINE EAU
         Les bain’ à quat’ sous, 5
         Voyez-vous, 3
         C’est bon pour les gens riches. 6
         Moi qu’a pas l’ moyen, 5
5 Nom d’un chien ! 3
         Quand j' veux tremper mes guiches, 6
         Gratis pro Deo 5
         Sans bateau 3
         J’ m’en vas faire un’ pleine eau. 6
10 Les bain’ à quat’ sous, 5
         Voyez-vous, 3
         C’est plein qu’ça en débonde. 6
         L’goujon qu’on y j’tt’rait 5
         Y crèv’rait. 3
15 Gna pas d’eau pour tout l’monde. 6
         C’est pour ça qu’ c’est cher : 5
         On a l’air 3
         D’y nager dans d’la chair. 6
         Les bain’ à quat’ sous, 5
20 Voyez-vous, 3
         Chacun y laiss’ sa trace. 6
         C’est pas drôl’ ma foi, 5
         Quan’ on boit, 3
         D’ gober un bouillon d’crasse. 6
25 Ça vous met dans l’ cœur 5
         une odeur 3
         Comm’ d’égout collecteur. 6
         Les bain’ à quat’ sous, 5
         Voyez-vous, 3
30 On n’y trouv’ pas d’ verdure. 6
         Moi j’aime en plein air, 5
         Comme un ver, 3
         et’ vu par la nature. 6
         Lorsqu’entre deux eaux 5
35 J’vas su’ l’ dos, 3
         J’aim’ sentir les roseaux. 6
         Les bain’ à quat’ sous, 5
         Voyez-vous, 3
         Ont un fond d’bois qu’est traître. 6
40 Moi qui prends mon bain 5
         Chaqu’ matin, 3
         Et qui m’y noy’rai p’t’être, 6
         J’veux pour mon sommeil 5
         L’ fond vermeil 3
45 Où qu’ miroite l' soleil. 6
mètre profils métriques : 5, 3, 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie