ROL_3/ROL333
Maurice Rollinat
Paysages et Paysans
1899
L'Abandonnée
         La belle en larmes 4
         Pleure l'abandon de ses charmes 8
         Dont un volage enjôleur 7
         A cueilli la fleur. 5
5 Elle sanglote 4
         Au bord de l'onde qui grelotte 8
         Sous les peupliers tremblants, 7
         Pendant que son regard flotte 7
         Et se perd sous les nénufars blancs. 3+6
10 « Adieu ! dit-elle, 4
         Ô toi qui me fus infidèle. 8
         Je t'offre, avant de mourir, 7
         Mon dernier soupir. 5
         Je te pardonne, 4
15 Aussi douce que la Madone, 8
         Je te bénis par ma mort. 7
         Le trépas que je me donne, 7
         Pour mon cœur c'est ton amour encor. 3+6
         Mon souvenir tendre 5
20 Sait toujours te voir et t'entendre 8
         Et, par lui, rien n'est effacé 8
         Du bonheur passé. 5
         Nos doux libertinages 6
         Dans les ravins, sous les feuillages, 8
25 Au long des ruisseaux tortueux, 8
         Sont encor de claires images 8
         Revenant aux appels de mes yeux. 3+6
         Ton fruit que je porte 5
         Dans mon ventre de bientôt morte, 8
30 C'est toi-même, tes os, ton sang, 8
         Ô mon cher amant ! 5
         Traits pour traits, il me semble 6
         Si bien sentir qu'il te ressemble ! 8
         Je ne fais donc qu'une avec toi ; 8
35 Je me dis que, fondus ensemble, 8
         Tu mourras en même temps que moi. » 3+6
         Puis, blême et hagarde, 5
         Elle se penche, elle regarde 8
         Le plus noir profond de l'eau 7
40 Qui sera son tombeau. 6
         Elle se pâme 4
         Devant le gouffre qui la réclame, 3−6
         Et dit le nom, en s'y jetant, 8
         De l'homme qu'elle aimait tant 7
45 Que, sans lui, son corps n'avait plus d'âme ! 3+6
mètre profils métriques : 7, 3−6, 6, 8, 5, 4
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie