VER_31/VER909
Paul Verlaine
FISCH-TON-KAN
1873
FISCH-TON-KAN
Opérette
PETIT MORCEAU DE SCÈNE
(Entrée du pitre)
(Pélikan arrive, éclopé, sans connaissance, porté par les jeunes personnes !)
GOULGOULY
         Quel est ce bruit ? 4
         Il est là ! 3
CORYPHÉES SOPRANOS
         Ah ! 1
CORYPHÉES BARYTONS
         Ah ! Le voilà, il est là dévorant la poussière 13
5 Ah ! qu'il est grand et laid ce pitre de barrière ! 6+6
GOULGOULY
         Il est là, ô douleur ! 6
CORYPHÉES SOPRANOS
         Quel malheur, un tel homme brisé comme une fleur, hélas ! 15
ENSEMBLE
GOULGOULY CORYPHÉES SOPRANOS ET BARYTONS
GOULGOULY
         Ô douleur ! 3
CORYPHÉES SOPRANOS ET BARYTONS
         Hélas ! 2
(On le secoue, il retombe inerte)
GOULGOULY
10 Hélas ! Hélas ! 4
CORYPHÉES SOPRANOS
         Frais comme une rose, 5
         La bouche mi-close. 5
         Il ne pourra plus 5
         Souriant à l'aise, 5
15 Lâcher son trapèze 5
         Ou s'asseoir dessus. 5
CORYPHÉES SOPRANOS ET BARYTONS
         Adieu le trapèze, 5
         Ce pitre joli, si joli 8
         N'aura plus pour chaise 5
20 Un bâton poli. 5
CORYPHÉES SOPRANOS
         Trapèze du diable, 5
         Sort impitoyable, 5
         Que te servait-il 5
         De faucher en herbe 5
25 Las ! ce corps superbe 5
         Comme un blé d'avril ! 5
CORYPHÉES BARYTONS
         O douleur, ô douleur ! 6
GOULGOULY
         Hélas ! Hélas ! 4
CORYPHÉES BARYTONS ET SOPRANOS
         Adieu le trapèze, 5
30 Ce pitre joli, si joli 8
         N'aura plus pour chaise 5
         Un bâton poli. 5
(Ils se retirent)
mètre profils métriques : 5, 3, 6, 4
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie