VER_6/VER232
Paul Verlaine
Jadis et Naguère
1884
JADIS
SONNETS ET AUTRES VERS
SONNET BOITEUX
A Ernest Delahaye.
         Ah ! vraiment c’est triste, ah ! vraiment ça finit trop mal. 5+8
         Il n’est point permis d’être à ce point infortuné. 5+8
         Ah ! vraiment c’est trop la mort du naïf animal 5+8
         Qui voit tout son sang couler sous son regard fané. 5+8
5 Londres fume et crie. O quelle ville de la Bible ! 5+8
         Le gaz flambe et nage et les enseignes sont vermeilles. 5+8
         Et les maisons dans leur ratatinement terrible 5−8
         Épouvantent comme un sénat de petites vieilles. 5+8
         Tout l’affreux passé saute, piaule, miaule et glapit 5+8
10 Dans le brouillard rose et jaune et sale des sohos 5+8
         Avec des indeeds et des all rights et des hâos. 5+8
         Non vraiment c’est trop un martyre sans espérance, 5+8
         Non vraiment cela finit trop mal, vraiment c’est triste : 5+8
         O le feu du ciel sur cette ville de la Bible ! 5+8
mètre profil métrique : 5−8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie