VER_9/VER341
Paul Verlaine
Parallèlement
1889
FILLES
II
SÉGUEDILLE
         BRUNE encore non eue, 6
         Je te veux presque nue 6
         Sur un canapé noir 6
         Dans un jaune boudoir, 6
5 Comme en mil huit cent trente. 6
         Presque nue et non nue 6
         A travers une nue 6
         De dentelles montrant 6
         Ta chair où va courant 6
10 Ma bouche délirante. 6
         Je te veux trop rieuse 6
         Et très impérieuse, 6
         Méchante et mauvaise et 6
         Pire s’il te plaisait, 6
15 Mais si luxurieuse ! 6
         Ah ! ton corps noir et rose 6
         Et clair de lune ! Ah ! pose 6
         Ton coude sur mon cœur, 6
         Et tout ton corps vainqueur, 6
20 Tout ton corps que j’adore ! 6
         Ah ! ton corps, qu’il repose 6
         Sur mon âme morose 6
         Et l’étouffe s’il peut, 6
         Si ton caprice veut ! 6
25 Encore, encore, encore ! 6
         Splendides, glorieuses, 6
         Bellement furieuses 6
         Dans leurs jeunes ébats, 6
         Fous mon orgueil en bas 6
30 Sous tes fesses joyeuses ! 6
mètre profil métrique : 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie