APO_2/APO33
Guillaume Apollinaire
ALCOOLS
1913
LA CHANSON DU MAL-AIMÉ
A Paul Léautaud
Et je chantais cette romance
En 1903 sans savoir
Que mon amour à la semblance
Du beau Phénix s'il meurt un soir
Le matin voit sa renaissance.
         Un soir de demi-brume à Londres 8
         Un voyou qui ressemblait à 8
         Mon amour vint à ma rencontre 8
         Et le regard qu'il me jeta 8
5 Me fit baisser les yeux de honte 8
         Je suivis ce mauvais garçon 8
         Qui sifflotait mains dans les poches 8
         Nous semblions entre les maisons 8
         Onde ouverte de la Mer Rouge 8
10 Lui les Hébreux moi Pharaon 8
         Que tombent ces vagues de briques 8
         Si tu ne fus pas bien aimée 8
         Je suis le souverain d'Égypte 8
         Sa sœur-épouse son armée 8
15 Si tu n'es pas l'amour unique 8
         Au tournant d'une rue brûlant 8
         De tous les feux de ses façades 8
         Plaies du brouillard sanguinolent 8
         Où se lamentaient les façades 8
20 Une femme lui ressemblant 8
         C'était son regard d'inhumaine 8
         La cicatrice à son cou nu 8
         Sortit saoule d'une taverne 8
         Au moment où je reconnus 8
25 La fausseté de l'amour même 8
         Lorsqu'il fut de retour enfin 8
         Dans sa patrie le sage Ulysse 8
         Son vieux chien de lui se souvint 8
         Près d'un tapis de haute lisse 8
30 Sa femme attendait qu'il revînt 8
         L'époux royal de Sacontale 8
         Las de vaincre se réjouit 8
         Quand il la retrouva plus pâle 8
         D'attente et d'amour yeux pâlis 8
35 Caressant sa gazelle mâle 8
         J'ai pensé à ces rois heureux 8
         Lorsque le faux amour et celle 8
         Dont je suis encore amoureux 8
         Heurtant leurs ombres infidèles 8
40 Me rendirent si malheureux 8
         Regrets sur quoi l'enfer se fonde 8
         Qu'un ciel d'oubli s'ouvre à mes vœux 8
         Pour son baiser les rois du monde 8
         Seraient morts les pauvres fameux 8
45 Pour elle eussent vendu leur ombre 8
         J'ai hiverné dans mon passé 8
         Revienne le soleil de Pâques 8
         Pour chauffer un cœur plus glacé 8
         Que les quarante de Sébaste 8
50 Moins que ma vie martyrisés 8
         Mon beau navire ô ma mémoire 8
         Avons-nous assez navigué 8
         Dans une onde mauvaise à boire 8
         Avons-nous assez divagué 8
55 De la belle aube au triste soir 8
         Adieu faux amour confondu 8
         Avec la femme qui s'éloigne 8
         Avec celle que j'ai perdue 8
         L'année dernière en Allemagne 8
60 Et que je ne reverrai plus 8
         Voie lactée ô sœur lumineuse 8
         Des blancs ruisseaux de Chanaan 8
         Et des corps blancs des amoureuses 8
         Nageurs morts suivrons-nous d'ahan 8
65 Ton cours vers d'autres nébuleuses 8
         Je me souviens d'une autre année 8
         C'était l'aube d'un jour d'avril 8
         J'ai chanté ma joie bien-aimée 8
         Chanté l'amour à voix virile 8
70 Au moment d'amour de l'année 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie