BAN_17/BAN726
Théodore de Banville
DANS LA FOURNAISE
Dernières Poésies
1892
Ballade de Banville,
à son maître
         Poëte farouche et divin 8
         De qui je fus l'humble Pylade, 8
         Viens goûter avec moi le vin 8
         Et les perdrix en rémolade. 8
5 On traîne la Muse malade 8
         Par son aile de papillon : 8
         Père de la sainte Ballade, 8
         Ressuscite, François Villon ! 8
         Pour le rimeur et l'écrivain, 8
10 De sa bouche en estafilade, 8
         Ta Margot sourirait en vain 8
         Ainsi que Cypris en Hellade. 8
         Oh ! ces marchands de marmelade ! 8
         Cela manque de vermillon 8
15 Parmi cette triste peuplade. 8
         Ressuscite, François Villon ! 8
         Ouvrons au clairet angevin 8
         Le corridor en enfilade, 8
         Chassons le rêveur triste et vain 8
20 Dans quelque lointaine Cyclade, 8
         Et mangeons chaude la grillade. 8
         Ornons d'astres et de paillon 8
         Nos pourpoints que le vent taillade. 8
         Ressuscite, François Villon ! 8
Envoi
25 Prince fier comme un Encelade, 8
         Nous marchons sous ton pavillon. 8
         Reviens nous donner l'accolade, 8
         Ressuscite, François Villon ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie