BAN_17/BAN753
Théodore de Banville
DANS LA FOURNAISE
Dernières Poésies
1892
Pèlerines
         Dans ces mois, où souffle un vent 7
         Énervant, 3
         Les dames, les ballerines 7
         Et les élèves de Got 7
5 Et Margot 3
         Arborent des pèlerines. 7
         Sveltes et roses, marchant 7
         Et cachant 3
         Les trésors de vos poitrines, 7
10 Où donc fuyez-vous ainsi ? 7
         Loin d'ici, 3
         Pèlerines, pèlerines ! 7
         Je reconnais ce charmant 7
         Vêtement 3
15 Que la mode immortalise, 7
         Long spencer ou court manteau, 7
         C'est Watteau 3
         Qui l'offrit à Cidalise. 7
         Rose ou noir, ou d'un malin 7
20 Zinzolin, 3
         Il cachait dans son mystère 7
         Vos malicieux desseins 7
         Et vos seins, 3
         Quand vous partiez pour Cythère. 7
25 Votre nef, au jour naissant, 7
         Caressant 3
         La vague respectueuse, 7
         Balançait, près des îlots, 7
         Sur les flots, 3
30 Sa coque voluptueuse. 7
         Charmes toujours enviés ! 7
         Vous aviez 3
         Mille grâces à revendre. 7
         Vous promettiez vos faveurs 7
35 Aux rêveurs 3
         Tircis, Myrtil et Silvandre, 7
         Oh ! partir ! Suivre au lointain, 7
         Le matin, 3
         La douce brise marine ! 7
40 Sur des appas délicats 7
         C'est le cas 3
         D'avoir une pèlerine. 7
         Elle ne s'ouvre jamais 7
         Certes, mais, 3
45 Jumelle comme une rime, 7
         On sent bien que sous les plis 7
         Assouplis 3
         Se dresse une double cime. 7
         Et ces monts vieux et nouveaux, 7
50 Qui sont vos 3
         Certificats de civisme, 7
         J'explique leurs bouts aigus, 7
         Exigus, 3
         Par les lois de l'atavisme. 7
55 C'est ainsi qu'aux paradis 7
         Interdits, 3
         En montrait notre mère Ève ; 7
         Mais la blanche floraison 7
         En prison 3
60 Nous enchante comme un rêve. 7
         Car dans les draps, au léger 7
         Voltiger, 3
         Une cassure est complice, 7
         Pour tourmenter à loisir 7
65 Le désir, 3
         Et sous l'étoffe qui plisse, 7
         Le bon régal que d'oser 7
         Supposer 3
         Les lumières purpurines 7
70 Et les feux extasiés 7
         Des rosiers 3
         Cachés sous vos pèlerines ! 7
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie