BAU_1/BAU70
Charles Baudelaire
LES FLEURS DU MAL
1857-1861
SPLEEN ET IDÉAL
LXVI
Le Revenant
         Comme les anges à l’œil fauve, 8
         Je reviendrai dans ton alcôve 8
         Et vers toi glisserai sans bruit 8
         Avec les ombres de la nuit ; 8
5 Et je te donnerai, ma brune, 8
         Des baisers froids comme la lune 8
         Et des caresses de serpent 8
         Autour d’une fosse rampant. 8
         Quand viendra le matin livide, 8
10 Tu trouveras ma place vide, 8
         jusqu’au soir il fera froid. 8
         Comme d’autres par la tendresse, 8
         Sur ta vie et sur ta jeunesse, 8
         Moi, je veux régner par l’effroi ! 8
mètre profil métrique : 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie