BER_1/BER15
Pierre-Jean de Béranger
Chansons
Tome I
1815
L'ÉDUCATION DES DEMOISELLES
AIR : Tra la la la, l'Amour est là
         Le bel instituteur de filles 8
         Que ce monsieur De Fénelon ! 8
         Il parle de messe et d'aiguilles : 8
         Maman, c'est un sot tout du long. 8
5 Concerts, bals et pièces nouvelles 8
         Nous instruisent mieux que cela. 8
         Tra la la la, les demoiselles, 8
         Tra la la la, se forment là. 8
         Qu'à broder une autre s'applique ; 8
10 Maman, je veux au piano, 8
         Avec mon maître de musique, 8
         D'Armide chanter le duo. 8
         Je crois sentir les étincelles 8
         De l'amour dont Renaud brûla. 8
15 Tra la la la, les demoiselles, 8
         Tra la la la, se forment là. 8
         Qu'une autre écrive la dépense ; 8
         Maman, pendant une heure ou deux, 8
         Je veux que mon maître de danse 8
20 M'enseigne un pas voluptueux. 8
         Ma robe rend mes pieds rebelles : 8
         Un peu plus haut relevons-la. 8
         Tra la la la, les demoiselles, 8
         Tra la la la, se forment là. 8
25 Que sur ma sœur une autre veille ; 8
         Maman, je veux mettre au salon. 8
         Déja je dessine à merveille 8
         Les contours de cet Apollon. 8
         Grand dieu, que ses formes sont belles ! 8
30 Sur-tout les beaux nus que voilà ! 8
         Tra la la la, les demoiselles, 8
         Tra la la la, se forment là. 8
         Maman, il faut qu'on me marie, 8
         La coutume ainsi l'exigeant. 8
35 Je t'avoûrai, ma chère amie, 8
         Que même le cas est urgent. 8
         Le monde sait de mes nouvelles, 8
         Mais on y rit de tout cela. 8
         Tra la la la, les demoiselles, 8
40 Tra la la la, se forment là. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie