BER_1/BER20
Pierre-Jean de Béranger
Chansons
Tome I
1815
LE COIN DE L'AMITIÉ
COUPLETS
CHANTÉS PAR UNE DEMOISELLE À UNE JEUNE MARIÉE, SON AMIE
AIR : Vaudeville de la Partie carrée
         L'amour, l'hymen, l'intérêt, la folie, 10
         Aux quatre coins se disputent nos jours. 10
         L'amitié vient compléter la partie ; 10
         Mais qu'on lui fait de mauvais tours ! 8
5 Lorsqu'aux plaisirs l'âme se livre entière, 10
         Notre raison ne brille qu'à moitié, 10
         Et la folie attaque la première 10
         Le coin de l'amitié. 6
         Puis vient l'amour, joueur malin et traître, 10
10 Qui de tromper éprouve le besoin. 10
         En tricherie on le dit passé maître ; 10
         Pauvre amitié, gare à ton coin ! 8
         Ce dieu jaloux, dès qu'il voit qu'on l'adore, 10
         À tout soumettre aspire sans pitié. 10
15 Vous cédez tout ; il veut avoir encore 10
         Le coin de l'amitié. 6
         L'hymen arrive : oh ! Combien on le fête ! 10
         L'amitié seule apprête ses atours. 10
         Mais dans les soins qu'il vient nous mettre en tête 10
20 Il nous renferme pour toujours. 8
         Ce dieu, chez lui calculant à toute heure, 10
         Y laisse enfin l'intérêt prendre pied, 10
         Et trop souvent lui donne pour demeure 10
         Le coin de l'amitié. 6
25 Auprès de toi nous ne craignons, ma chère, 10
         Ni l'intérêt ni les folles erreurs ; 10
         Mais aujourd'hui que l'hymen et son frère 10
         Inspirent de crainte à nos cœurs ! 8
         Dans plus d'un coin, où de fleurs ils se parent, 10
30 Pour ton bonheur qu'ils règnent de moitié ; 10
         Mais que jamais, jamais ils ne s'emparent 10
         Du coin de l'amitié. 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie