BER_1/BER39
Pierre-Jean de Béranger
Chansons
Tome I
1815
BEAUCOUP D'AMOUR
Musique de M. B. WILHEM
         Malgré la voix de la sagesse, 8
         Je voudrais amasser de l'or : 8
         Soudain aux pieds de ma maîtresse 8
         J'irais déposer mon trésor ; 8
5 Adèle, à ton moindre caprice 8
         Je satisferais chaque jour. 8
         Non, non, je n'ai point d'avarice, 8
         Mais j'ai beaucoup, beaucoup d'amour. 8
         Pour immortaliser Adèle 8
10 Si des chants m'étaient inspirés, 8
         Mes vers, où je ne peindrais qu'elle, 8
         À jamais seraient admirés. 8
         Puissent ainsi dans la mémoire 8
         Nos deux noms se graver un jour ! 8
15 Je n'ai point l'amour de la gloire, 8
         Mais j'ai beaucoup, beaucoup d'amour. 8
         Que la providence m'élève 8
         Jusqu'au trône éclatant des rois ; 8
         Adèle embellira ce rêve : 8
20 Je lui cèderai tous mes droits. 8
         Pour être plus sûr de lui plaire, 8
         Je voudrais me voir une cour. 8
         D'ambition je n'en ai guère, 8
         Mais j'ai beaucoup, beaucoup d'amour. 8
25 Mais quel vain désir m'importune ? 8
         Adèle comble tous mes vœux. 8
         L'éclat, le renom, la fortune, 8
         Moins que l'amour rendent heureux. 8
         À mon bonheur je puis donc croire, 8
30 Et du sort braver le retour ! 8
         Je n'ai ni bien, ni rang, ni gloire, 8
         Mais j'ai beaucoup, beaucoup d'amour. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie