BOR_1/BOR7
Pétrus Borel
Rapsodies
1832
RAPSODIES
Le Médaillon d’Iseult
À JEHAN DUSEIGNEUR, statuaire.
L'amour chaste agrandit les âmes.
HUGO.
         Bronze charmant donnant d'amour la fièvre, 10
         Verte émeraude où luit une beauté, 10
         Un ange, Iseult, au regard attristé ; 10
         Oh ! laissez-moi vous presser sur ma lèvre, 10
5 Laissez-moi cette volupté ! 8
         Volupté chaste, et la seule où j'aspire ; 10
         Car de mon doigt je n'oserais toucher 10
         Si belle"enfant, peur de l'effaroucher ; 10
         Je la contemple, ivre de son empire, 10
10 Comme un pèlerin un clocher. 8
         Tant sa beauté sur mon âme est puissante, 10
         Tant à son air mon cœur est épuré, 10
         Tant pour ma bouche elle est vase sacré, 10
         Tant je révère une fleur languissante 10
15 Qui penche à son matin doré. 8
         Jamais pistil n'eut plus belle corolle ! 10
         Livre ton âme a la sécurité ; 10
         Pour le tombeau laisse ta piété ; 10
         Console-toi, toi, dont l'aspect console, 10
20 Assez longue est l'éternité. 8
         Reste avec nous ! que ton exil s'achève 10
         Sombre, mais pur, ange au ciel attendu ! 10
         Va, dans la foule, un ami t'est rendu, 10
         Il te comprend, raconte-lui ton rêve ; 10
25 Qu'il guide ton pas éperdu. 8
         Plus avec toi de solitude fade, 10
         Portrait divin ! car un portrait aimé, 10
         C'est une amie au langage embaumé, 10
         C'est pour mon cœur suave sérénade 10
30 Que berce un vent tout parfumé. 8
         Qui t'a parfait ? bijou, bronze fragile, 10
         Et ce bonheur, qui me l'a fait ?… — c'est Jehan ! 10
         Ce bon ami, dont l'ébauchoir agile 10
         Sait éveiller Abélard du l'argile, 10
35 Hugo, Calvin, Esmeralda, Roland, 10
         En dépit d'Homère et Virgile. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie