CHE_1/CHE11
André de Chénier
ŒUVRES POÉTIQUES
tome I
1790
POÉSIES ANTIQUES ‒ ÉTUDES
XI
         J'apprends, pour disputer un prix si glorieux 12
         Le bel art d'Érichthon, mortel prodigieux 12
         Qui sur l'herbe glissante, en longs anneaux mobiles, 12
         Jadis homme et serpent, traînait ses pieds agiles. 12
5 Élevé sur un axe, Érichthon le premier 12
         Aux liens du timon attacha le coursier, 12
         Et vainqueur, près des mers, sur les sables arides, 12
         Fit voler à grand bruit les quadriges rapides. 12
         Le Lapithe hardi dans ses jeux turbulents, 12
10 Le premier, des coursiers osa presser les flancs. 12
         Sous lui, dans un long cercle achevant leur carrière, 12
         Ils surent aux liens livrer leur tête altière, 12
         Blanchir un frein d'écume, et, légers, bondissants, 12
         Agiter, mesurer leurs pas retentissants. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie