CHE_1/CHE23
André de Chénier
ŒUVRES POÉTIQUES
tome I
1790
ÉLÉGIES ANTIQUES
VII
Épitaphe
         Mes Mânes à Clytie : « Adieu, Clytie, adieu. 12
         Est-ce toi dont les pas ont visité ce lieu 12
         Parle. Est-ce toi, Clytie, ou dois-je attendre encore ? 12
         Ah ! si tu ne viens pas seule ici, chaque aurore, 12
5 Rêver au peu de jours où je vivais pour toi, 12
         Voir cette ombre qui t'aime et parler avec moi, 12
         D'Élysée à mon cœur la paix devient amère, 12
         Et la terre à mes os ne sera plus légère. 12
         Chaque fois qu'en ces lieux un air frais au matin 12
10 Vient caresser ta bouche et voler sur ton sein, 12
         Pleure, pleure, c'est moi ; pleure, fille adorée ; 12
         C'est mon âme qui fuit sa demeure sacrée, 12
         Et sur ta bouche encore aime à se reposer. 12
         Pleure, ouvre-lui tes bras et rends-lui son baiser. » 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie