CHE_1/CHE47
André de Chénier
ŒUVRES POÉTIQUES
tome I
1790
ÉGLOGUES
XIII
         Comme aux jours de l'été, quand d'un ciel calme et pur 12
         Sur la vague aplanie étincelle l'azur, 12
         Le dauphin sur les flots sort et bondit et nage, 12
         S'empressant d'accourir vers l'aimable rivage 12
5 Où, sous des doigts légers, une flûte aux doux sons 12
         Vient égayer les mers de ses vives chansons… 12
         Deux flûtes sur sa bouche, aux antres, aux naïades, 12
         Aux faunes, aux sylvains, aux belles oréades, 12
         Répètent ses amours ......................................................
10 O toi, sœur d'Apollon, ô déesse, ô Dictyne 12
         Qui, pressant tes cheveux sur ta tête divine, 12
         T'avances dans les flots, et poursuis de tes rets 12
         De la mer des Crétois les habitants muets. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie