CHE_1/CHE52
André de Chénier
ŒUVRES POÉTIQUES
tome I
1790
ÉGLOGUES
XVIII
         O quel que soit ton nom, soit Vesper, soit Phosphore, 12
         Messager de la nuit, messager de l'aurore, 12
         Cruel astre au matin, le soir astre si doux ! 12
         Phosphore, le matin, loin de nos bras jaloux, 12
5 Tu fais fuir nos amours tremblantes, incertaines, 12
         Mais le soir, en secret, Vesper, tu les ramènes. 12
         La vierge qu'à l'hymen la nuit doit présenter 12
         Redoute que Vesper se hâte d'arriver. 12
         Puis, aux bras d'un époux, elle" accuse Phosphore 12
10 De rallumer trop tôt les flambeaux de l'aurore. 12
         — Brillante étoile, adieu, le jour s'avance, cours, 12
         Ramène-moi bientôt la nuit et mes amours. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie