CHE_1/CHE63
André de Chénier
ŒUVRES POÉTIQUES
tome I
1790
ÉGLOGUES
XXIX
         Docte et jeune Cosway, des neuf sœurs honorée, 12
         Au Pinde, à tous les arts par elles consacrée, 12
         Mes bergers en dansant t'appellent à leurs jeux, 12
         Donne-leur un regard. Tu trouveras chez eux 12
5 Ce qu'en toi chaque jour tu trouves dès l'enfance, 12
         Le calme et les plaisirs qui suivent l'innocence. 12
         Accueille mes hameaux. Leurs chansons, leur bonheur, 12
         Sont doux comme tes yeux et purs comme ton cœur. 12
         Mes chants, aimés de Flore et de ses sœurs divines, 12
10 N'ont point l'ambre et le fard des muses citadines. 12
         Je ne viens point t'offrir, dans mes vers ingénus, 12
         De ces bergers français à Palès inconnus. 12
         Ma muse grecque et simple et de fleurs embellie, 12
         Visitant son Alphée et ta noble Italie, 12
15 A retenu les airs qu'en ces lieux séducteurs 12
         Souvent à son oreille ont chanté les pasteurs. 12
         Souvent près d'une grotte, au bord d'une fontaine, 12
         Elle va se cacher dans l'écorce d'un chêne, 12
         Et sans bruit elle écoute, elle apprend à chanter 12
20 Ce qu'aux dieux des forêts elle entend répéter. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie