CHE_1/CHE8
André de Chénier
ŒUVRES POÉTIQUES
tome I
1790
POÉSIES ANTIQUES ‒ ÉTUDES
VIII
         Vois dans les champs de Thrace un coursier échappé ; 12
         De quel frémissement tout son corps est frappé, 12
         Sitôt que dans les airs une trace semée 12
         A porté jusqu'à lui l'odeur accoutumée. 12
5 Le fouet vengeur alors et la voix et le frein 12
         ............................ veulent s'armer en vain.
         .............................................................................
         Au travers des écueils, des rocs, des précipices, 12
         Rien ne l'arrête, il vole ; au delà des vallons, 12
10 Et des vastes forêts, et des fleuves profonds, 12
         Et des lacs tortueux qui pressent les montagnes, 12
         Son cri fait tressaillir ses superbes compagnes, 12
         Il arrive ; il les voit ; avec grâce à leurs yeux 12
         Il déploie, en courant, ses pas harmonieux. 12
15 .............................................................................
         .............................................................................
         L'éclair part de ses yeux d'amour étincelants ; 12
         Une chaude vapeur s'exhale de ses flancs ; 12
         De ses naseaux ouverts il respire la flamme. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie