COP_3/COP54
François Coppée
LE CAHIER ROUGE
1874
Pour toujours !
         L'Espoir divin qu'à deux on parvient à former 12
         Et qu'à deux on partage, 6
         L'espoir d'aimer longtemps, d'aimer toujours, d'aimer 12
         Chaque jour davantage ; 6
5 Le désir éternel, chimérique et touchant, 12
         Que les amants soupirent 6
         A l'instant adorable où, tout en se cherchant, 12
         Leurs lèvres se respirent ; 6
         Ce désir décevant, ce cher espoir trompeur, 12
10 Jamais nous n'en parlâmes ; 6
         Et je souffre de voir que nous en ayons peur, 12
         Bien qu'il soit dans nos âmes. 6
         Lorsque je te murmure, amant interrogé, 12
         Une douce réponse, 6
15 C'est le mot : « Pour toujours ! » sur les lèvres que j'ai, 12
         Sans que je le prononce ; 6
         Et bien qu'un cher écho le dise dans ton cœur, 12
         Ton silence est le même, 6
         Alors que sur ton sein, en mourant de langueur, 12
20 Je jure que je t'aime. 6
         Qu'importe le passé ? Qu'importe l'avenir ? 12
         La chose la meilleure, 6
         C'est croire que jamais elle ne doit finir, 12
         L'illusion d'une heure. 6
25 Et quand je te dirai : « Pour toujours ! » ne fais rien 12
         Qui dissipe ce songe, 6
         Et que plus tendrement ton baiser sur le mien 12
         S'appuie et se prolonge ! 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie