COP_3/COP60
François Coppée
LE CAHIER ROUGE
1874
Matin s'octobre
A Alexandre Piédagnel
         C'est l'heure exquise et matinale 8
         Que rougit un soleil soudain. 8
         A travers la brume automnale 8
         Tombent les feuilles du jardin. 8
5 Leur chute est lente. On peut les suivre 8
         Du regard en reconnaissant 8
         Le chêne à sa feuille de cuivre, 8
         L'érable à sa feuille de sang. 8
         Les dernières, les plus rouillées, 8
10 Tombent des branches dépouillées ; 8
         Mais ce n'est pas l'hiver encor. 8
         Une blonde lumière arrose 8
         La nature, et, dans l'air tout rose, 8
         On croirait qu'il neige de l'or. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie