CRB_1/CRB47
Tristan Corbière
LES AMOURS JAUNES
1873
SÉRÉNADE DES SÉRÉNADES
PORTES ET FENÊTRES
         N'entends-tu pas ? — Sang et guitare ! — 8
         Réponds !… je damnerai plus fort. 8
         Nulle ne m'a laissé, Barbare, 8
         Aussi longtemps me crier mort ! 8
5 Ni faire autant de purgatoire !… 8
         Tu ne vois ni n'entends mes pas, 8
         Ton œil est clos, la nuit est noire : 8
         Fais signe — Je ne verrai pas. 8
         En enfer j'ai pavé ta rue. 8
10 Tous les damnés sont en émoi… 8
         Trop incomparable Inconnue ! 8
         Si tu n'es pas là … préviens-moi ! 8
         A damner je n'ai plus d'alcades, 8
         Je n'ai fait que me damner moi, 8
15 En serinant mes sérénades… 8
         — Il ne reste à damner que Toi ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie