CRO_1/CRO10
Charles Cros
Le Coffret De Santal
1879
CHANSONS PERPÉTUELLES
Transition
A Édouard Manet.
         Le vent, tiède éclaireur | de l'assaut du printemps, 6+6
         Soulève un brouillard vert | de bourgeons dans les branches. 6+6
         La pluie et le soleil, | le calme et les autans, 6+6
         Les bois noirs, sur le ciel, | la neige en bandes blanches, 6+6
5 Alternent. La nature | a comme dix-sept ans, 6+6
         Jeune fille énervée, | oscillant sur ses hanches, 6+6
         Riant, pleurant, selon | ses caprices flottants. 6+6
         Pas encor le printemps, | mais ce n'est plus l'hiver. 6+6
         Votre âme, ô ma charmante, | a ces heures mêlées. 6+6
10 Les branches noires sont | pleines d'un brouillard vert. 6+6
         Les mots méchants et les | paroles désolées, 6−6
         Sur vos lèvres, bouton | d'églantine entr'ouvert, 6+6
         Cessent à mes baisers. | Ainsi les giboulées 6+6
         Fondent, et le gazon | s'émaille à découvert. 6+6
15 Votre moue est changée | en rire à mes baisers, 6+6
         Comme la neige fond, | pâle retardataire, 6+6
         Aux triomphants rayons | du soleil. Apaisés, 6+6
         Vos yeux, qui me jetaient | des regards de panthère, 6+6
         Sont bien doux maintenant. | Chère, vous vous taisez 6+6
20 Comme le vent neigeux | et froid vient de se taire. 6+6
         Votre joue et le soir | sont tièdes et rosés. 6+6
mètre profil métrique : 6−6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie