CRO_2/CRO121
Charles Cros
LE COLLIER DE GRIFFES
1908
VISIONS
Valse
I
         Loin du bal, dans le parc humide 8 0
         Déjà fleurissaient les lilas ; 8 1
         Il m'a pressée entre ses bras. 8 1
         Qu'on est folle à l'âge timide ! 8 0
5 Par un soir triomphal 6 2
         Dans le parc, loin du bal, 6 2
         Il me dit ce blasphème : 6 3
         « Je vous aime ! » 3 3
         Puis j'allai chaque soir, 6 4
10 Blanche dans le bois noir, 6 4
         Pour le revoir 4 4
         Lui mon espoir, mon espoir 7 4
         Suprême. 2 3
         Loin du bal dans le parc humide 8 0
15 Qu'on est folle à l'âge timide ! 8 0
II
         Dans la valse ardente il t'emporte 8 a
         Blonde fiancée aux yeux verts ; 8 b
         Il mourra du regard pervers, 8 b
         Moi, de son amour je suis morte. 8 a
20 Par un soir triomphal 6 a
         Dans le parc, loin du bal 6 a
         Il me dit ce blasphème : 6 b
         « Je vous aime ! » 3 b
         Ne jamais plus le voir 6 a
25 A présent tout est noir ; 6 b
         Mourir ce soir 4 a
         Est mon espoir, mon espoir 7 b
         Suprême. 2 c
         Dans la valse ardente il l'emporte 8 a
30 Moi, je suis oubliée et morte. 8 a
mètre profils métriques : 8, 6, 7, 4
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie