DES_1/DES102
Marceline Desbordes-Valmore
POÉSIES
1830
ROMANCES
CLÉMENTINE
IMITATION DE RICHARDSON
         Distraite et malheureuse, 6
         Sur un bouquet de fleurs 6
         Une fille rêveuse 6
         Laissait tomber des pleurs ; 6
5 Un timide sourire 6
         Dans ses pleurs se glissa ; 6
         Mais un triste délire 6
         À son tour l’effaça. 6
         « Au sein de Clémentine, 6
10 Brûlé d’un fol amour, 6
         Douce fleur d’églantine, 6
         Tu n’as brillé qu’un jour ; 6
         Ta courte destinée 6
         Vient m’annoncer mon sort ; 6
15 Un seul jour dans l’année, 6
         Pour l’Amour et la Mort. 6
         « Vers la froide Angleterre 6
         Quand le bonheur fuira, 6
         Toutes deux, sur la terre, 6
20 On nous retrouvera ; 6
         Symbole de souffrance, 6
         Et gage de pardon, 6
         Meurs avec l’imprudence 6
         Qui troubla ma raison. 6
25 « Adieu, mère chérie ! 6
         Le ciel a vu nos pleurs ; 6
         Je suis calme et guérie, 6
         Couronnez-moi de fleurs. 6
         Des anges en prière 6
30 J’entends les chants pieux ; 6
         Leur voix pure et légère 6
         M’appelle dans les cieux. » 6
         Du monastère antique 6
         C’étaient les saints concerts ; 6
35 L’orgue mélancolique 6
         Gémissait dans les airs. 6
         À la mort résignée, 6
         La vierge y vint un jour… 6
         L’Ange de l’hyménée 6
40 La rendit à l’Amour. 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie