DES_1/DES107
Marceline Desbordes-Valmore
POÉSIES
1830
ROMANCES
LE SECRET
         Dans la foule, Olivier, ne viens plus me surprendre ; 12
         Sois là, mais sans parler, tâche de me l’apprendre : 12
         Ta voix a des accents qui me font tressaillir ! 12
         Ne montre pas l’amour que je ne puis te rendre, 12
5 D’autres yeux que les tiens me regardent rougir. 12
         Se chercher, s’entrevoir, n’est-ce pas tout se dire ? 12
         Ne me demande plus, par un triste sourire, 12
         Le bouquet qu’en dansant je garde malgré moi. 12
         Il pèse sur mon cœur quand mon cœur le désire, 12
10 Et l’on voit dans mes yeux qu’il fut cueilli pour toi. 12
         Lorsque je m’enfuirai, tiens-toi sur mon passage ; 12
         Notre heure pour demain, les fleurs de mon corsage, 12
         Je te donnerai tout avant la fin du jour. 12
         Mais puisqu’on n’aime pas lorsque l’on est bien sage, 12
15 Prends garde à mon secret, car j’ai beaucoup d’amour ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie