DES_1/DES183
Marceline Desbordes-Valmore
POÉSIES
1830
POÉSIES INÉDITES MÉLANGES
LES DEUX PEUPLIERS
         Sous les mêmes zéphyrs, sous les mêmes orages, 12
         Beaux arbres, vous ouvrez, vous répandez vos fleurs. 12
         Attirés vers le ciel, vos pudiques ombrages 12
         Voilent votre amitié sous les mêmes couleurs. 12
5 L’hiver aux longs instants, le frimas vous protège ; 12
         Il épure vos jours par d’utiles rigueurs. 12
         Enveloppés tous deux sous un manteau de neige, 12
         La sève qui vous joint se retire à vos cœurs. 12
         Vos rameaux frémissants ne forment qu’un murmure ; 12
10 Mariés dans la terre, en vos nœuds adorés 12
         Vous vivez l’un par l’autre ; et sous la même armure, 12
         Un jour, si l’on vous frappe, ensemble vous mourrez ! 12
         Et moi, j’aurais voulu… Mais toujours impossibles, 12
         Nous jetons vers le ciel des vœux qu’il n’entend pas : 12
15 Le ciel nous a formés mobiles et sensibles, 12
         Et le sol le plus doux n’enchaîne point nos pas. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie