DES_1/DES187
Marceline Desbordes-Valmore
POÉSIES
1830
POÉSIES INÉDITES ROMANCES
SON RETOUR
         Hélas ! je devrais le haïr ! 8
         Il m’a rendu le mal de l’âme, 8
         Ce mal plein de pleurs et de flamme, 8
         Si triste, si lent à guérir ! 8
5 Hélas ! je devrais le haïr. 8
         Il m’a rapporté ce tourment 8
         Qu’avait assoupi son absence : 8
         Dans le charme de sa présence, 8
         Dans mon nom, qu’il dit tristement, 8
10 Il m’a rapporté ce tourment. 8
         Dans le baiser pur du retour 8
         Lorsque son âme m’a cherchée, 8
         La mienne en vain s’était cachée : 8
         La mienne a reconnu l’Amour 8
15 Sous le baiser pur du retour. 8
         Il dit qu’il ne s’en ira plus. 8
         Quelle frayeur dans cette joie ! 8
         Vous voulez que je le revoie, 8
         Mon Dieu ! nous sommes donc perdus : 8
20 Il dit qu’il ne s’en ira plus ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie